Comme les pièces d’un puzzle, R. Colombo

Contemporain (feel good)
394 pages
16,95€ (format broché)
Lu en Août 2020
Lien Livraddict

Après tant d’années allongé dans un lit d’hôpital, Damien doit maintenant repartir de zéro pour redevenir celui qu’il était. Mais est-il vraiment sûr de le vouloir ?

Damien Lenseigne est un homme comblé. 2008 : marié à une femme extraordinaire, père de deux superbes enfants en bas-âge, ce jeune et brillant chirurgien est en passe de devenir chef de service dans son hôpital. 2020 : Damien Lenseigne n’est plus que l’ombre de lui-même. Il se réveille après douze ans de coma, incapable de manger, de bouger, de parler. Son seul moyen de communication ? Cligner des yeux, et espérer que quelqu’un regarde à ce moment-là.

Après tant d’années allongé dans un lit d’hôpital, Damien doit réapprendre à vivre, pour lui, et pour sa famille. Mais tout autour de lui, les personnes qu’il connaissait sont devenues des étrangères. Sa femme, qui n’ose plus l’embrasses ; ses enfants, qui ont grandi sans lui ; ses amis qui ont cessé de prendre de ses nouvelles. Les chuchotements le précèdent, les regards en coin le poursuivent. Il doit maintenant repartir de zéro pour redevenir celui qu’il était. Mais est-il vraiment sûr de le vouloir ?

Je remercie la plateforme Netgalley et les éditions Hugo pour cette lecture.

Damien se réveille au bout de 12 ans de coma. Auparavant brillant chirurgien plutôt arrogant, marié, père de deux enfants de 2 ans et futur chef de service, il se réveille sans plus rien comprendre du monde actuel, sans connaître ses enfants et complètement perdu. On le suit donc dans le milieu hospitalier alors qu’il doit se reconstruire et réapprendre à vivre.

Un scénario somme tout simple et déjà vu mais ça marche ! J’ai énormément apprécié le fait que cela se passe dans le milieu hospitalier (milieu que l’auteur connait). Les thèmes abordés autour de la quête d’identité, comment et pourquoi vivre, la famille et le travail m’ont plu et m’ont parlé.

Le héro était attachant, il ne se passait pas grand-chose et pourtant j’ai apprécié le voir découvrir le monde autour de lui, lier des amitiés, renforcer d’anciennes relations, et en créer de nouvelles, notamment avec ses enfants. Il se remet en question, comprend certaines choses sur sa vie passée. Sa souffrance, son désespoir, son sentiment d’être perdu dans sa vie, m’ont touchée.

Le tout était fluide, léger et m’a fait passer un très bon moment. J’ai été ravie de voir quelques petites touches d’humour entre sa fille et lui, et par rapport au décalage entre lui et le monde actuel. Fait notoire : pas de romance ici. Ce n’est pas l’Amour avec un grand A qui sauvera Damien, mais l’amour de sa famille, notamment ses enfants, Clotilde et Paul, désormais adolescents.

Un très bon moment passé et un feel good qui remplit avec brio ses objectifs !

Un commentaire sur “Comme les pièces d’un puzzle, R. Colombo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s