Le Réveil des légendes, S. Ginisty

Fantasy young-adult
300 pages
17,90€ (format broché)
Lu en Mai 2020
Lien Livraddict
Lien Goodreads
Lauréat du Prix 404 factory

Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n’a qu’un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l’a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de l’enfant unique qui règne sur l’Empire de Gaïa.
En attendant que ce jour vienne, Ieven loue ses services en tant que guide pour tous ceux qui voudraient s’aventurer dans les Bas-Fonds, une dangereuse région isolée du reste du monde.
Se préparant pour une nouvelle mission, le demi-elfe n’a alors aucune idée de ce qui l’attend. Entre tempêtes de neige, assassinats et trahisons, il va se faire entraîner dans une véritable course contre la montre qui l’amènera peut-être jusqu’au bout de sa quête…

Je vous présente aujourd’hui une fantasy young-adult qui vous entraîne aux côtés d’un demi-elfe grognon ô combien attachant dans de folles aventures, le tout sur fond de légendes. Le livre s’ouvre sur un passage de l’histoire de l’univers mettant en scène les différentes espèces (elfles, dragons, hommes-poissons et humains) et comment la cupidité humaine a fragilisé l’équilibre qui les liait, s’emparant d’un objet magique et puissant. C’était bien raconté et très intriguant, vraiment un super incipit. Malheureusement une déception pour moi, mais à vous de voir si elle peut plus vous convenir car la saga possède de sérieuses qualités malgré tout.

Le premier problème du roman, c’est que le pacte de lecture proposé par l’autrice/l’éditeur nous met en erreur, en nous parlant une quête pour réunir une famille, des frères déchirés qui devraient se retrouver, une super légende de dragons, d’elfes, de guerres et de magie. Du coup, moi j’attends de découvrir un peu plus ce super univers, de retrouver ces histoires d’elfes, de dragon, d’homme-poissons et de pouvoirs et… on les retrouve pas. J’attends une quête déchirante, des retrouvailles et histoires de famille… et on me reparle plus jamais de ce frère perdu à part pour dire « je suis triste et je me demande ce qui se passerait s’il était là ». Là, on nous a énormément teasé, avec ce résumé, ce prologue, pour quelque chose qui se passera dans la suite de ce premier tome. Sauf que du coup, tout du long j’ai été dans l’attente de quelque chose qui n’a pas du tout eu lieu, et ce teasing a trompé mes attentes. C’est dommage, et je vous préviens donc : rien de tout ça, vous n’en apprécierez le roman que plus.

Ici, vous suivrez Ieven, personnage grognon et renfermé, discriminé pour son sang elfique, à qui il manque un frère, resté du côté riche du royaume (qu’on ne découvrira pas dans ce tome-ci). Un personnage avec une forte personnalité, mais aussi beaucoup de bienveillance et d’héroïsme, et très attachant. L’histoire est raconté de son point de vue, et l’autrice a parfaitement su faire coïncider son style avec son personnage, de sorte à très bien rendre ses pensées, ses sentiments, son sarcasme, sa personnalité. On sent que l’autrice a concentré énormément de ses efforts sur ses personnages, et ma foi c’est réussi. Gaël, l’ami qui le suivra dans sa quête est lui aussi très attachant, drôle, frais et touchant. Autour d’eux gravitent sans cesse des personnages secondaires qu’on quitte rapidement et rythment leur quête. Je dois dire que tous étaient bien ancrés dans le récit, avec leur propre histoire et personnalité. Un gros plus du côté des personnages donc.

 Le défaut majeur, c’est l’univers. Il pourrait être sympa, cet univers, d’ailleurs cette légende ancienne est dingue, c’est juste qu’il est presque pas décrit… Il est construit en pointillé, on sait quelques petites choses, quelques autres sont préparées, tout est amorcé et on ne va pas au bout. Alors oui, il y a peu de pages, c’est un premier tome, c’est surement prévu pour la suite. Mais un premier tome c’est fait pour présenter l’univers, là difficile de rentrer dans cette saga en ayant vu si peu ! De plus, je suis habituellement pas une grande fan de longues descriptions, mais là j’ai eu du mal à visualiser leur univers, certaines scènes et les paysages car il y avait très peu de descriptions du monde qui les entourait.

L’intrigue est remplie de quêtes, mais celles-ci n’ont que peu de conséquences. En fait, on a du mal à voir où on nous emmène : pourquoi est-ce que Ieven doit emmener cette lettre (on finit par l’apprendre, et c’est un peu faible et décevant, on se demande alors pourquoi raconter une histoire de quête qui repose sur un fait aussi inintéressant) ? Pourquoi a-t-on choisi lui alors qu’il est mal vu etc ? Quel rapport avec son frère ? Quand est-ce que ses histoires d’elfes et de dragons vont-elles intervenir ? Les péripéties et problèmes ne sont pas là pour amener à un but et n’ont pas de grandes importances mais plutôt pour développer les personnages et les faire s’ouvrir. Alors du coup, rien à dire dessus, c’est vrai. Mais j’aurai aimé une intrigue plus fournie, un univers plus décrit quitte à avoir moins de personnages, tout simplement. Là chaque problème est résolu, on continue la route sans plus en parler, en marchant vers une quête non importante et sans réel but dans la vie… Dommage !

L’histoire se finit de manière prometteuse, je lirai peut-être quand même la suite malgré ma déception car cela peut vraiment être chouette sur la suite. En effet la fin de l’histoire amène enfin dans une direction excitante et intéressante, elle est un élément perturbateur dans la vie du héros, qui va tout changer. C’est dommage que cet élément perturbateur arrive à la fin : c’est maintenant qu’on a un univers intéressant (je ne peux spoiler), qu’on avance sûrement vers une véritable quête, qu’il arrive de réelles choses au héros. Pour moi il aurait fallu que ce moment soit dans la première partie du livre, ou à la moitié, quitte à faire quelque chose de plus long (et réduire le début).

Un univers prometteur avec de bons personnages qui sont très bien décris, malheureusement aux dépens de la description de l’univers et d’une intrigue plus fournie. J’ai vu de bons avis dessus, mais pour moi c’est une déception…

Je vous invite à lire l’avis de Lunartic pour compléter le mien, qui a eu un coup de cœur pour ce livre. A vous de voir de qui vos goûts se rapprochent le plus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s