Bilan Juin 2020

Hello !

Je rentre tout juste de vacances au soleil, et me voilà pour mon bilan de juin. Un bilan plutôt chaotique puisque j’ai abandonné pas moins de 4 livres… Comme vous le voyez je suis partisanne de l’abandon en lecture : hors de question de se forcer alors qu’il y a tant de livres géniaux, et tant de livres que j’ai envie de lire ! Si un livre n’arrive pas à me convaincre, tant pis, je passe peut-être à côté de quelque chose mais la lecture doit être un moment de plaisir. En général, j’essaye d’aller au tiers, mais quand je vois direct que ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais et que ce n’est pas pour moi, j’abandonne beaucoup plus tôt.

J’ai donc lu 8 livres de 527 pages en moyenne soit 4200 pages en tout et 10 mangas. Normalement, j’emprunte mes mangas à la bibliothèque. Malheureusement, j’ai quitté ma ville d’étude définitivement et chez moi, il n’y a pas énormément de mangas à la bibliothèque, ce qui explique que j’en lise beaucoup moins qu’avant…

J’ai lu

Le tome 1 et 2 de Chroniques du monde émergé : une saga de fantasy jeunesse mettant en scène la jeune Nihal qui veut devenir une guerrière et se battre contre le terrible Tyran qui ravage les Terres Libres. Le tome 1 ne m’a pas convaincue plus que ça de prime abord (même si j’ai passé quand même un bon moment) à cause d’un rythme assez inégal dû à de nombreuses ellipses entres des actions qui n’avaient que peu de répercussions. Mais la fin du tome 1 avait un bien meilleur rythme et était beaucoup plus intéressant alors je me suis laissé tenté par le 2 qui a été bien meilleur. La force de ce roman c’est vraiment ses personnages ô combien attachants. J’ai beaucoup apprécié au final, et j’ai hâte de lire la suite. 14,5 et 16/20 (chronique à venir quand j’aurai lu le tome 3)

Quel magnifique livre. L’autrice nous emmène dans la vie de Léna, Ukrainienne exilée depuis Tchernobyl, qui essaye de combler le vide laissée par la perte de son chez-soi et d’Ivan, son amoureux. Un coup de cœur pour cette histoire incroyablement bien écrite et belle. Je vous le recommande. 19/20 Ma chronique complète

J’ai découvert le fameux Iskari. Une très bonne découverte grâce à un univers unique qui m’a beaucoup plus. Le rythme est bon, le style est fluide. Quelques défauts sur les personnages et la romance, mais c’est prenant alors on ferme les yeux et on passe un très bon moment ! Une très bonne lecture. 16,5/20 (chronique à venir)

Je n’avais encore jamais lu Marie Vareille et j’ai passé un très bon moment avec ce livre feel good. Frais, drôle, léger, il est parfait pour la plage et pour l’été, pour se remonter le moral et passer un bon moment. Allergiques aux clichés, s’abstenir, il y en a quelques uns, mais ma foi moi j’ai passé un excellent moment ! 16/20

Vous connaissez mon amour pour Brandon Sanderson. Et ben ça continue (encore & encore). Je ne saurai jamais exprimer ma fascination pour cet univers ni mon amour pour cette saga. Quand je lis ces livres-là, je suis entièrement happée, passionnée, impressionnée : j’adore de toute mon âme. Amoureux de la fantasy, mais les amis vous ne pouvez pas passer à côté foncez ! 19,5/20

Assez déçue de ce roman feel good dont j’attendais plus. Les évènements ont été trop peu crédibles pour que je rentre réellement dans l’histoire et que je m’attache vraiment aux personnages et à leurs aventures irréelles. Sympathique, une bonne lecture que je ne regrette pas, mais sans plus pour moi. 14/20

Une lecture plutôt chouette, mais avec de nombreux défauts : une intrigue trop pleine de péripéties qui ne prend pas le temps de se poser 5 minutes pour bien développer les personnages. On a pas le temps de s’imprégner de l’univers, des personnages. Le personnage du meilleur ami est très agaçant et l’héroïne hautaine. Sympa mais je m’attendais à mieux. 14/20

J’ai abandonné

The midnight lie (lien livraddict) de Marie Ruthkoski : Cela se déroule dans l’univers de The Curse mais dans une toute autre partie du monde totalement inconnue jusque-là. J’ai abandonné à 200 pages sur 368, j’estime donc lui avoir largement accordé sa chance. D’une part je n’ai pas accroché au style que j’ai trouvé plutôt lourd. Ensuite l’héroïne est insupportable, elle se fait utiliser et rouler dans la farine c’est évident, tout le monde le voit, touuuuut le monde lui dit mais elle continue à faire l’autruche sans RIEN remettre en question (un peu de réalisme dans la psychologie des personnages !). Pour finir, l’intrigue n’avance absolument pas, les actions réalisées n’ont pas de conséquences, on ne voit pas où on nous emmène. L’autrice garde énormément de mystère mais à ne rien dévoiler, pour une partie des lecteurs, c’est l’ennui assuré car on n’est pas dans l’histoire. C’est mon cas ; je repose.

Will you play (lien livraddict) d’Alicia Garnier : Celui-ci j’ai abandonné au bout de 70 pages. Ce n’était pas mauvais du tout, je n’ai pas de défauts à lui reprocher sauf un qui faisait que ce n’était tout simplement pas pour moi : trop de clichés pour moi. J’ai lu que c’était surtout au début, mais c’était trop pour moi. Non seulement dans l’histoire et dans la psychologie des personnages mais également dans tous ce qu’ils font. Les 70 pages étaient un enchaînement de clichés à la télénovela et ça m’a trop agacée, je n’avais pas envie de le lire. Mais ça plaira à d’autres : la romance était mignonne, et le style très fluide.

Les livres de la terre fracturée T1, La cinquième saison (lien livraddict) de N.K. Jemisin : Un livre encensé par la critique, qui a reçu 3 Hugo. De la fantasy/SF post-apo. Et ben c’était pas pour moi. Beaucoup de violence gratuite, l’univers est très sombre et ça m’a empêché de rentrer dans l’histoire : je m’ennuyai. Autre point : la narration à vous qui m’a vraiment bloquée. Lire « Vous êtes triste, vous vous levez, vous allez voir untel » etc, c’était vraiment perturbant, et je n’ai jamais réussi à m’y faire. J’ai abandonné au bout de 130 pages, soit 1/3.

Toda la verdad de mis mentiras (lien livraddict) d’Elisabet Benavent : Honnêtement, je l’ai pris uniquement car la bibliothèque l’avait en espagnol. Le résumé restait très flou et mystérieux. L’autrice est connue pour Les pas de Valeria, que je n’ai pas lu mais qui est très apprécié. Je me suis dit que j’allais peut-être enfiiiin prendre un livre espagnol qui me plairait (si quelqu’un a des conseils d’ailleurs…). Et ben c’était pas pour moi. Pour être honnête j’ai arrêté à 40 pages. 40 pages où l’héroïne s’extasiait sur son meilleur ami/colloc, merci mais j’en ai marre : Marin si, Marin ça, il est trop beau trop si blabla, le « genre de mec dont on se demande s’il est réel », blabla, « Marin ne se coiffe même pas les cheveux parce qu’il est né naturellement élégant » (on est page 30), « j’ai bien envie de me masturber dans son lit mais oh je ne devrai pas », oui en effet. STOOOP, je ne supportais plus, ça plaira à d’autres qui arriveront à passer le cap, ou seront plus conciliants avec l’héroïne et plus patients mais malheureusement ce n’était pas mon cas, ça m’a rebutée et j’ai direct reposé.

Côté manga

Tome 4 et 5. J’ai adoré le 4: les choses avancent et on traite de nouvelles problématiques sur l’orientation sexuelle, l’acceptation de soi etc (pour ne pas trop en dire). Graphiquement superbe. La scène de fin était incroyable, pleine de tension, très bien mise en valeur par la topographie des planches et magnifique. Petit mou sur le tome 5 après ça : il introduit un personnage qu’on a peu vu, avec des problématiques qui finissent par être intéressantes mais qui ne m’ont franchement pas fascinée.

Monster T7, 8, 9 et 10. J’ai repris Monster et j’ai eu beaucoup de mal à me remettre dans l’histoire car c’est très complexe, on change souvent de point de vue et tout est relié. Le problème c’est que j’ai laissé beaucoup de temps s’écouler depuis ma lecture du dernier tome et je ne me souvenais plus beaucoup. Mais passé la moitié du manga j’étais dans l’histoire, le rythme est haletant, c’est prenant et bien fait. Le tome 8 n’était vraiment pas incroyable, il ne s’y est pas passé grand chose et il n’a pas révélé grand chose : il servait à préparer le tome 9 pour le coup vraiment très chouette. Peut-être un de mes préférés de la saga, qui clot l’intrigue commencé au tome 6 autour de Shuwald. Le tome 10 amenait un nouveau point de vue et se repenchait sur l’orphelinat, le tout avec beaucoup d’action, j’ai beaucoup aimé malgré la quasi absence de Tenma.

Tome 2 et 3. J’ai continué Moriarty avec grand plaisir, ce manga est vraiment bien fait ! Le personnage de Sherlock entre en scène dans ce tome 2 et peu à peu les intrigues se densifient sur plusieurs chapitres avec des liens entre chaque. Hâte de voir ce que réserve la suite.

Déception sur ce tome-ci de Route-end (chronique de la saga ici) : on a la révélation de l’identité de End, et pour l’instant elle me déçoit. J’attends plus d’explications.

Un de mes shojos préférés, tout doux, avec pleins de personnages. Sauf que là, je suis déçue. Le dernier tome avait fait un grand pas et du coup, celui-ci n’avance pas beaucoup. Je suis déçue de voir les personnages secondaires, ce groupe d’amis qui était pourtant une qualité du manga, être si peu développés. En plus, l’intrigue autour de la rivalité Hojo-Seiyo est brusquement estropiée et c’est dommage.

Beaucoup aimé ce shojo très mignon et très frais ! Ellie m’a incroyablement fait rire à la fois grâce à sa naïveté, ses fantasmes et honnêteté. Les deux protagonistes étaient drôles à voir évoluer et attendrissants. Quant aux dessins ils étaient épurés et doux.

L’histoire d’amour entre les deux personnages va très vite, ils se mettent quasiment direct ensembles, mais si on passe outre, qu’est-ce que c’est agréable de voir nos deux tourtereaux apprendre à s’aimer et se rapprocher !

BD/Romans graphiques

Un ensembles de petites nouvelles qui mettent en scène des corps qui se découvrent et apprennent à s’aimer, des relations joyeuses, déçues, estropiées. Je suis de base pas très fan du format nouvelle, et la BD n’est pas parvenue à me toucher ni à me faire ressentir des choses. Elle plaira surement à des gens plus sensibles au format graphique de la BD avec laquelle j’ai souvent déjà du mal, et celui des nouvelles.

Madie se trouve à un carrefour dans sa vie et se pose des questions sur ses choix de vie. Lorsqu’on lui dit qu’un de ses anciens amis/amants est en vie, elle enquête sur lui, tout en balayant ses questions de vie. Une BD que j’ai trouvé mignonne, douce, pleines de bienveillance. J’ai trouvé les personnages attachants, la quête de Madie m’a fait garder le fil, et ses sentiments et doutes étaient bien retranscrits et ont fait écho en moi. A lire lors de dimanche pluvieux, au coin du feu.

Ce n’est pas toi que j’attendais raconte l’histoire d’un papa d’une enfant trisomique et son parcours à travers ses propres préjugés, ceux des autres, sa douleur puis son acceptation. J’ai trouvé ça touchant, une ode à l’acceptation de la différence.

Et voilà, bon mois à tous !

3 commentaires sur “Bilan Juin 2020

  1. Beau bilan (malgré quelques abandons) ! Les chroniques du monde émergé m’intéressent, alors j’attends ta chronique avec impatience 🙂 Sinon je ne pense pas me laisser tenter par Je peux bien me passer de toi de Marie Vareille. J’ai découvert cette auteure en juin (comme toi ^^) avec Ma vie mon ex et autres calamités et, même si ça reste une lecture sympa, je n’ai pas accroché plus que ça.
    Je te souhaite un bon mois de juillet et de belles lectures !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends totalement, ce n’est pas du goût de tout le monde ! Moi au contraire, je compte me laisser tenter par Ma vie, mon ex etc et par La vie rêvée des chaussettes orphelines, si je les vois passer à la bibliothèque (et il me semble qu’ils y sont). Je compte lire le T3 des Chroniques du monde émergé ce week-end justement, mon avis arrivera sous peu, mais franchement c’est une très chouette saga jeunesse jusque-là ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. J’espère que tu apprécieras ses autres livres alors ! Mai vu que tu as aimé Je peux très bien me passer de toi, je pense qu’il y a de fortes chances pour que ses autres romans te plaisent : dans Ma vie mon ex et autres calamités il y a aussi beaucoup de fraîcheur et de feel-good 😉

        J'aime

Répondre à Emmani Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s