Les sœurs carmines d’A. Holzl



Fantasy, jeunesse
393 pages
17,50€
Lu en Novembre 2019
Lien Livraddict
Lien Goodreads

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Plongez dans un univers totalement déjanté et décalé ! Entre vampires, fantômes et autres créatures, cet univers est délicieusement construit et revisite toutes les croyances populaires avec un goût d’inédit. Quelle originalité ! C’est là le gros point fort de ce livre : cette ville, cet univers, cette ambiance, aux saveurs si spéciales.

On y suit les sœurs Carmines, notamment Merry, la deuxième sœur qui s’est fourré dans un sacré lot de problèmes : elle a volé un objet très précieux et se retrouve avec la moitié de la ville à ses trousses, chacun voulant l’objet pour des raisons différentes. C’est l’héroïne, qui fonce tête baissée dans l’action. Tristabelle, se retrouve embarquée malgré elle tout en regardant de loin. Se mouiller, c’est pas trop son truc, elle est insupportable et stéréotypée comme la pimbêche pénible. Enfin Dolorès, la petite dernière apparaît via les pages de son journal, qui sont absolument délirantes et adorables et vous arracheront à coup sûr un beau sourire.

On est dans la jeunesse, les personnages sont stéréotypés, et l’action n’a pas tant d’enjeux que ça, et se résous assez facilement, mais ça marche DU FEU DE DIEU ! J’ai adoré suivre Merry dans ses aventures, une fois que j’ai réussi à rentrer dedans, grâce à un univers haut en couleur, drôle et délirant et tout plein d’action. On est tellement dans l’histoire qu’à aucun moment on ne se dit « ah ça sent la jeunesse quand même », non c’était juste super.

Rien que pour découvrir l’univers et l’ambiance qui est mise en place dans cette saga, je vous la conseille à 2000% ! Si la jeunesse bien écrite, bien pensée et bien construite ne vous gêne pas, mais alors FONCEZ.

Une histoire très bien construite qui m’a transportée dans son univers déjanté !

3 commentaires sur “Les sœurs carmines d’A. Holzl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s