The Licanius Trilogy T1 : The Shadow of What Was Lost, J. Islington

Un livre qui me tient à cœur puisque j’ai adoré et que je travaille dessus cette année. Il mérite d’être connu, alors let’s go.



High fantasy
VO, non traduit
700 pages
12,50€ (le plaisir de la VO)
Lu en Octobre 2019
Lien livraddict
Lien Goodreads

It has been twenty years since the god-like Augurs were overthrown and killed. Now, those who once served them – the Gifted – are spared only because they have accepted the rebellion’s Four Tenets, vastly limiting their own powers.

As a young Gifted, Davian suffers the consequences of a war lost before he was even born. He and his friends are despised beyond their school walls for the magical power they wield: a power that Davian, despite his best efforts, cannot seem to control. Worse, with his final test approaching and the consequences of failure severe, time to overcome his struggles is fast running out.

But when Davian discovers he wields the forbidden power of the Augurs, he unwittingly sets in motion a chain of events that will change his life – and shake the entire world.

James Islington reprend tous les codes de fantasy classique : nous avons un héro nommé Davian pas très fort, un peu naïf qui part dans une quête à travers le pays, accompagné de son meilleur ami Wirr (everybody needs a Sam, right ?). Le tout sur fond de barrière magique qui s’effrite et d’invasion démoniaque au nord du pays. Oui, tous les codes sont là. Mais l’auteur les reprend astucieusement, de sorte qu’on n’est jamais l’impression de lire quelque chose qui soit déjà vu, mais bien quelque chose d’unique et passionnant.

Le point fort de ce roman c’est le worldbulding qui est époustouflant. S’il fallait faire un résumé de ce livre de toute façon, il faudrait 2000 ans. Il y a 4 types de personnes dans ce monde :
– les gens normaux : auparavant sous le règnes des Augurs et Gifted, ils se sont rebellés, ont massacré les Augurs et opprimé les Gifted, qu’ils voient d’un mauvais œil.
– les Augurs : ils manient l’Essence et le Kan, 2 formes de magie différentes, et ont de puissants pouvoirs, peuvent lire dans l’esprit des gens, les manipuler, voir l’avenir, et tuer quelqu’un en une seconde en retirant toute l’Essence qui se trouvent en eux. Ce sont eux qui ont crée la barrière magique. Lorsqu’ils ont été renversés, ils ont été massacrés, et depuis tous les Augurs sont traqués et tués.
– les Gifted : ils manient l’Essence et possèdent beaucoup moins de pouvoirs. Ils ne peuvent que manipuler des objets, faire de la lumière, guérir grâce à leur essence etc. Pour survivre lors de la rébellion ils ont dû se soumettre aux Tenets qui les restreints dans leur utilisation de la magie. Ils vivent désormais discriminés et légèrement à l’écart.
– les Shadows : les Gifted suivent un enseignement spécial dans des écoles et doivent ensuite réussir un examen. S’ils échouent, on leur retire leurs pouvoirs et ils sont exclus de l’école, et de la société. Ils deviennent des Shadows, marqués par des tatouages visibles sur tout le corps, rejetés de tous.

Nous suivons plusieurs personnages, mais le héro principal est Davian, un Gifted qui s’apprête à échouer son examen, puisqu’il ne parvient pas à manier Essence, bien qu’il possède d’étranges pouvoirs proche de ceux des Augurs. Il va donc fuir et partir pour le Nord, pour aider à réparer la barrière magique.

J’ai fait court, j’ai fait simple mais le système de magie et le système politique sont beaucoup plus complexes et intéressants. De même, pleins d’éléments du monde sont mis en place et décrits que ce soit des endroits, des objets, des personnes (les vessels, les Lyth, les eaux d’Eryth Mmorg, Licanius, le croisement des chemins, les miroirs etc) ! Au bout d’un tome il y a infiniment de choses que je ne sais pas. C’est d’ailleurs une des forces de James Islington : le suspens et mystère qu’il a su mettre en place tout au long du livre pour captiver son lecteur et le happer dans le livre (petit coucou à Caeden).

Le rythme est top, entraînant. L’écriture est top, très poétique et mystérieuse. Le monde est top, très complet et intriguant. Les personnages sont tops, attachants et bien construits. L’intrigue est top, pleine de rebondissements et de révélations. On est happé, on est à fond, on veut savoir. C’est. Jute. PAS.SION.NANT.

Une fantasy classique entraînante et incroyablement construite absolument captivante. COUP DE CŒUR

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s